SERIE : L’ Arche de Nohé 2.0 -1ere Partie

 SERIE : L’ Arche de Nohé 2.0 -1ere Partie

Billet N°00171 du Mardi 7 Avril 2020“` SERIE :

L’ Arche de Nohé 2.0

1ere Partie

Covid-19 oblige, les médecins lancent l’alerte à qui veut entendre. Le maître mot est le suivant : *LA PRÉVENTION !* A longueur de journée, les médias relaient les gestes barrières à adopter par chacun et chacune d’entre nous pour assurer son salut, le salut des siens et celui de son entourage.

Et Dieu sait qu’il y’en a encore qui refusent tout changement dans leurs comportements. Dans l’insouciance la plus totale, ils continuent à serrer la main aux autres, à se déplacer sans retenue, à se regrouper, à fêter en grande pompe les mariages et les naissances et à s’affairer à leurs jeux et à leurs soirées mondaines.

Bref, ces gens sont sourds à toute invitation au salut.

Il y’a environ quatre mille ans, approximativement en l’an 2400 avant l’ère chrétienne, le prophète Nohé lance à ses contemporains le même appel au salut.

Le déluge universel est imminent. Dieu s’apprête à punir les humains pour leur méchanceté et le désordre qu’ils sèment et entretiennent sur terre. Les eaux des cieux et celles des océans se joindront et effaceront toute vie humaine et animale à la surface de la planète. Le Seigneur trouve Nohé bon.

Il projette alors de le sauver ainsi que tous ceux qui sont fidèles à ses recommandations. L’obéissance, le prix du salut !

En Espagne, en France, en Italie, aux Etats Unis d’Amérique, les médecins sont débordés par la vitesse de propagation du coronavirus. Les cas graves sont désespérés ; ils sont sous assistance respiratoire. Les appareils sont en manque et le personnel médical et les lits d’hôpitaux, les combinaisons de protection, les masques. Il n’y a à ce jour aucun médicament homologué pour guérir de l’épidémie. Les nouveaux contaminés n’arrêtent pas de croître alors que les morts se comptent par dizaines de milliers.

Les crématoriums et les pompes funèbres sont sollicités au-delà de leurs limites objectives. Ils sont dépassés.Sur les chaînes de télévision et par tous les supports de communication, les médecins rabaissent leurs masques. Les larmes aux yeux, ils implorent la population par cette prière qui sonne à la fois comme un cri de désolation et d’espoir ; le seul cri de cœur qui leur sort des tripes en ce temps de mort massive et ambiante :

<< *RESTEZ CHEZ VOUS !* >>

Nohé reçoit du Seigneur l’ordre de construire l’Arche…( A Suivre)

*Mamadou Magarem FALL / mfallcom@gmail.com

Murtudo Murti

Article similaire

Laisser un commentaire