Abdoulaye Ndoye, (Cusems) sur la reprise des cours : « Nous exposer à une contamination certaine »

 Abdoulaye Ndoye, (Cusems) sur la reprise des cours : « Nous exposer à une contamination certaine »


Il était parmi les nombreux enseignants devant rencontrer les autorités étatiques à Liberté 5, ce soir du 26 mai. Mais le Secrétaire général du Cusems ne supportait plus le « tohu buhu » constaté sur place. On ne respectait plus la distanciation sociale. Une parfaite preuve, selon Ndoye, que ses camarades enseignants sont exposés à la « contamination certaine » par le virus.
Le ministre avait annoncé cette rencontre symbolique à liberté 5 consacrant le retour les enseignants de Dakar à Thiès. Le hic est que les rassemblements sont interdits dans un contexte de lutte contre la propagation du coronavirus. Un paradoxe que le secrétaire général du Cusems a relevé après avoir constaté la foule de ces nombreux enseignants.

Abdoulaye Ndoye qui dénonce le fait qu’on ne pouvait plus respecter la distanciation sociale, estime que le gouvernement expose ses collègues «à une contamination certaine. Comment se fait-il, dans ce contexte de pandémie, que le gouvernement permette un tel rassemblement de milliers d’enseignants ? C’est inadmissible et intolérable! Si le virus circule ici, ce sera l’hécatombe ».

La cérémonie consistait à promouvoir le retour des enseignants à leurs postes de travail. Ce sont ceux qui habitent Dakar et devant servir dans les régions de Thiès et Diourbel.

P D S

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire

error: Le contenu est protégé !!