AFROBYTES PARIS 2019 : Faire de Dakar le hub africain en économie numérique

Views: 146
afrobytes-paris-2019-: faire-de-dakar-le-hub-africain-en-economie-numerique

Majoritairement présent à Paris à la 4ème édition des Afrobytes, le Sénégal a décliné ses ambitions pour devenir le hub technologique africain.

« Le Sénégal est présent pour apprendre de ce qui se fait de mieux dans le monde avec l’ambition de le reproduire pour faire de Dakar le hub africain en économie numérique », ambitionne Papa Amadou Sarr, délégué général de la Délégation pour l’entrepreneuriat rapide (Der) à la quatrième édition des Afrobytes qui s’est tenue, hier, à la Station F à Paris. Afrobytes est une place internationale qui rassemble les entreprises innovantes et désireuses de se développer sur le marché africain. Pour rencontrer les entreprises mondiales du numérique spécialisées sur l’Afrique, la Der est venue à Paris accompagnée d’une dizaine de startups sénégalaises. « Nous les accompagnons à travers le Fonds pour le numérique que le Président Macky Sall a mis en place », précise M. Sarr. En participant à cette rencontre, l’objectif de la Der est de nouer un partenariat avec d’autres startups, incubateurs, fonds d’investissement, entre autres. « Nous nous projetons dans la perspective du futur Dakar innovation center, un espace de 16 000 m2 de bureaux, d’espaces, d’incubation, d’accélération et de codage pour les jeunes sénégalais », poursuit-il.

Plus de 20 millions d’euros  de fonds
Le but est de donner aux Sénégalais, mais aussi aux Africains de l’Ouest, un espace dédié à l’innovation et à la création technologique. Ainsi, après sa première cohorte de 2018 avec un financement 45 startups sénégalaises (dont les dix présentes à Paris), la Der envisage de voir plus grand. Le Fonds de soutien aux startups du numérique, initié par le Président Macky Sall, va passer de 1,5 million à 20 millions d’euros pour les cinq prochaines années. Ce n’est pas une vaine entreprise puisque la Banque mondiale a primé, pour l’excellence de son travail, la startup Eyone, lors de cette quatrième édition des Afrobytes. Cette startup sénégalaise œuvre dans la santé digitale. Elle travaille avec le ministère de la Santé et les hôpitaux pour faciliter l’accès aux soins médicaux et la réduction des délais d’attente dans les établissements de santé au Sénégal.

Le Président Macky Sall à l’ouverture de Viva Tech Paris

Après avoir participé, hier, au sommet Tech 4 Good de l’Elysée, Macky Sall est annoncé à l’ouverture de Viva Tech, aujourd’hui. C’est la plus grande rencontre en matière de technologie en Europe, et la deuxième au monde après le Custumer electronic show (Ces) de Las Vegas. Le Président Sall, qui a mis l’économie numérique parmi les cinq priorités de son quinquennat, va revenir, vendredi, à la Viva Tech avec Paul Kagamé, le Président rwandais, pour visiter le stand Sénégal et rencontrer les acteurs du numérique comme les géants du Net (Google, Apple, Facebook, Amazon). « Les Gafa feront des annonces sur les financements et les investissements. Ils devront éclaircir leurs partenariats dans le monde, notamment avec les gouvernements sur la cruciale question de leur taxation », révèle Papa Amadou Sarr.
Moussa DIOP, envoyé spécial à Paris (France)

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *