Après Corona – 3 activités banales qui pourraient vous rendre riche

 Après Corona – 3 activités banales qui pourraient vous rendre riche

On est tous à la recherche d’une activité lucrative qui nous permettra de subvenir à nos besoins surtout en ces temps de crise où tout est bloqué. La plupart d’entre nous s’orientent vers les postes d’employés ou la création de commerce à capital énorme. Cependant, il existe certaines activités à fort potentiel financier mais qu’on ne voit pas. Quelles sont ces activités ? Comment peut-on s’y prendre ?

La vente de sodabi
Le sodabi est une boisson locale très appréciée en Afrique de l’Ouest. Sa vente est très lucrative parce que les consommateurs s’en procurent sans aucune difficulté. Il n’y a pas à faire de la publicité autour. Ce que le vendeur doit faire est de se procurer un vin de palme de bonne qualité. Il serait mieux aussi d’aller se procurer à la source, c’est-à-dire dans un village réputé pour sa production.

Une fois cette étape franchie, il faudra trouver un emplacement visible pour s’installer. Pas besoin de publicité, le Sodabi se vendra de lui-même. Il faut noter que ceux qui sont déjà dans le secteur sont les « Dadjê » et croyez-nous ils s’en font de l’argent !

La vente de pure water
Cela peut paraître bizarre mais la vente de pure water donne un grand avantage financier. Le pure water se vend comme des petits pains tout simplement parce qu’il y a toujours quelqu’un qui a forcément soif. La vente en détail rapporte des bénéfices lorsqu’elle est faite à grande échelle. On retrouve au niveau des feux tricolores de nombreuses dames avec de l’eau sur la tête. N’allez pas croire qu’elle souffre inh ! Ah non, faisons un petit calcul.

Le paquet de pure water compte 20 sachets d’eau et son coût est de 250 FCFA. La dame du feu vend un sachet à 25 FCFA donc les 20 sachets lui rapportent 500 FCFA. Cela fait le double du prix d’achat ! Donc imagine qu’elle vende 10 paquets en une journée ? Ce qu’il faut c’est de se procurer de l’eau de bonne qualité et non celle faite avec de l’eau de puits. C’est tentant ou pas ?

La vente de carburant frelaté
Avant toute chose, il faut savoir que le carburant frelaté est illégal dans plusieurs pays dont le Togo et le Benin. Mais cette activité reste de choix et lucrative de surcroit. Cette activité a des répercussions sur la santé du vendeur à cause du gaz et des risques d’incendies. Cependant, ceux qui vendent se font de gros profits.

L’essence s’achète à un prix relativement bas au Nigéria et se conduit dans les différents pays. Le prix de vente est fixé en tenant compte de charges supportées. Les plus grands profits se font en temps de crise car le prix du carburant s’envole.

Murtudo Murti

Article similaire

Laisser un commentaire