Après Habré, La liberté provisoire refusée à Boughazaly

 Après Habré, La liberté provisoire refusée à Boughazaly

La liberté provisoire refusée à Boughazaly et Brice Olivier SylvainDepuis l’apparition du coronavirus et la mesure de dépeuplement des prisions qui s’est traduite par une grâce accordée à 2036 détenus et une autorisation de sortie de 60 jours pour Hissène Habré,

écroué au Camp Manuel qui accueille les nouveaux mandats de dépôt, certains détenus semblent vouloir profiter du contexte pour décrocher une liberté provisoire.

La preuve par Seydina Fall alias Boughazaly et Brice Olivier Sylvain, l’ancien de l’As Dakar Sacré-Cœur écroué pour pédophilie.

Selon les informations exclusives de Libération online, tous les deux avaient discrètement introduit des demandes de mise en liberté provisoire auprès du doyen des juges, Samba Sall. Mais, tout comme le parquet sollicité pour avis, le magistrat instructeur a dit niet dans deux ordonnances signées ce mardi 7 avril. Conséquence : ils restent en détention.

Murtudo Murti

Article similaire

14 Commentaires

  • Coronavirus dawoula ,nga kay daw

    • Terminus de l’oeil. Lol

    • Lol. Peut-être il veut fabriquer le vaccin comme les billets…

    • Lol. Il est pire que le coronavirus.

    • Ñi kouniou yabb way

  • Les gros poids veulent tous profiter de la pandémie pour sortir de prison. Qu’ils restent là-bas….

    • En tout cas Habré de amna ci 60jouram. Nekk gros poids nekh na.

      • Je plains les Victimes en ce moment. Eux qui n’ont pas encore reçu leurs indemnités

    • Tei Amna noumouy deimei dey ame libertei dh

  • Ce Olivier, il a la toupie de vouloir savoir aprés juste quelques jours en taule. Oh non, dites moi que je rêve.

    • Ki kaay dafa yabaté.

    • Ils pensent que la prison, c’est comme leur maison où il peuvent entrer et sortir comme ils veulent.

      • Wa APR laniou nak

  • Ñi dh so deimei chak jr seine keur yui laniouy fanani

Laisser un commentaire