« Avec ce deal, Macky maintient 1 000 000 de familles dans la pauvreté » (Mamadou Lamine Diallo)

Views: 65
« avec-ce-deal,-macky-maintient 1-000-000-de-familles-dans-la-pauvrete »-(mamadou-lamine-diallo)

Par Amath DIOUF

La respectable BBC, chaîne publique britannique et institution du Royaume uni, vient d’édifier le peuple sénégalais sur le deal du gaz de Saint-Louis : Franck Timis devrait gagner 6 000 milliards FCFA de royalties. C’est grave et révoltant. Cette affaire dépasse la personne de Aliou Sall, c’est le régime de Macky Sall qui pose problème. Macky  Sall nous a promis la gouvernance vertueuse en 2012 pour prendre le pouvoir, mais la réalité est autre.

Je rappelle que le peuple sénégalais avait manifesté en 2016, pour dénoncer ces deals. Notre manifestation avait été réprimée et avec le soutien du Premier Ministre Boun Dionne, Franck Timis, dans une arrogance extrême, était venu nous insulter et nous menacer.

Aujourd’hui, il est clair que le peuple a été spolié de ses ressources. Il doit se battre pour les récupérer et éviter la malédiction des matières premières.

Dossier nouveau : Avec ce deal, Macky Sall empêche  1 000 000 de familles de sortir de la pauvreté. 

6 000 milliards c’est beaucoup d’argent. Il faut savoir qu’en augmentant de 5 000 francs CFA  par jour, les revenus d’une famille sénégalaise, elle peut sortir de la pauvreté extrême. Ainsi bien orientée, la somme de 6 000 milliards peut sortir 1 000 000  familles sénégalaises de la pauvreté, soit 8 000 000 de personnes environ.

Telle est la conséquence directe du deal organisé par le régime de Macky Sall dans le gaz de St-Louis. Pourtant, Macky Sall avait été prévenu par un rapport de l’IGE et le terrain balisé par les conclusions des Assises Nationales.

Après avoir livré le Sénégal à Franck Timis, il a saccagé les finances publiques,  cassé le secteur informel et enrichi la galaxie Faye Sall et quelques sociétés étrangères.

Quoi qu’on dise, Macky Sall est hanté par son wax waxeet de 2016 et veut exorciser les Assises nationales et les travaux de la CNRI qui s’en inspirent. Avec son dialogue dit national, il espère enterrer les assises nationales d’une part, et d’autre part, obtenir la mise en place d’un gouvernement de majorité élargie pour gérer l’ajustement structurel à venir et suspendre le cours démocratique de ce pays, en repoussant les locales.

Trop c’est trop. Nous devons mobiliser les femmes et les jeunes pour une alternative populaire et  combattre en particulier l’insécurité grandissante qui est une conséquence directe des politiques injustes de Macky Sall.

Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *