Burundi : le recours de l’opposition rejeté, Ndayishimiye proclamé président élu

 Burundi : le recours de l’opposition rejeté, Ndayishimiye proclamé président élu

L’issue de l’élection présidentielle burundaise n’est toujours pas acceptée par le principal parti de l’opposition, qui a déposé un recours. La Cour constitutionnelle du Burundi a rendu son verdict jeudi et la demande est rejetée. Donc Évariste Ndayishimiye, candidat de la mouvance présidentielle sera investi en août.

Le parti politique dirigé par Agathon Rwasa a vu jeudi son recours contre l’élection du présidentielle du 20 mai être rejeté par la Cour constitutionnelle du Burundi. Celle-ci a maintenu les résultats initiaux, qui proclament président élu le candidat du pouvoir, Évariste Ndayishimiye. 

Les recours déposés par le candidat du Conseil national pour la liberté (CNL), Agathon Rwasa, contre les résultats des élections présidentielle, législatives et communales, sont “nuls et de nul effet”, a indiqué l’un des sept juges siégeant à la Cour constitutionnelle burundaise.

Le général Ndayishimiye, candidat du parti au pouvoir (CNDD-FDD) reste donc vainqueur de l’élection présidentielle avec 68,70 % des voix, devant Agathon Rwasa (24,18 %) et Gaston Sindimwo (1,63 %), candidat de l’Union pour le progrès national (Uprona).

HIRO

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire