Cap Skiring: Cinq jeunes manifestants déférés au parquet de Ziguinchor.

 Cap Skiring: Cinq jeunes manifestants déférés au parquet de Ziguinchor.

Cinq parmi les jeunes qui avaient été arrêtés lors des violents affrontements qui ont opposé, samedi dernier, des gendarmes aux populations de la station touristique du Cap-Skirring, ont été déférés, ce mardi, en fin de matinée, au parquet de Ziguinchor.
Ces personnes qui étaient au nombre de huit au départ, avaient été arrêtées une première fois le jour même avant d’être libérés dès le lendemain avec, toutefois, une convocation à se présenter mardi matin. C’est donc à l’issue de l’audition de ce matin que les enquêteurs ont décidé de les transférer à Ziguinchor où ils seront présentés à un juge.


Dans le village, des voix s’élèvent de plus en plus pour dénoncer ces arrestations qui, à leurs yeux, ne s’imposent pas. Certains notables de la localité ont même appelé la justice doit faire preuve de mansuétude pour ne pas davantage aggraver une situation déjà très tendue.
Pour rappel, de violents affrontements avaient opposé, samedi dernier au Cap-Skirring, des manifestants à des éléments de la gendarmerie nationale. Au départ, les manifestants, essentiellement des jeunes, avaient prévu d’organiser un point de presse pour informer l’opinion nationale des difficultés des populations de cette station balnéaire située au Sud du Sénégal à avoir un accès à l’eau potable.


Plusieurs blessés avaient été recensés de part et d’autre dont deux évacués vers l’hôpital régional de Ziguinchor. Leur étant de santé serait en train de s’améliorer. Une fausse rumeur annonçant la mort de l’un des blessés, en l’occurrence la dame de 44 ans qui avait reçu une balle à l’œil.

Personnes déférées au parquet:
Lamine Biaye , Matar Tendeng , Abdourahmane Diallo , Chérif Badji , Sékou Diarra .

Par notre correspondant Landing Diemé

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire