Célébration 8 mars : Des femmes scientifiques incitent les étudiantes à suivre leurs traces

 Célébration 8 mars : Des femmes scientifiques incitent les étudiantes à suivre leurs traces

Depuis longtemps, les séries scientifiques étaient considérées au Sénégal comme des matières réservées aux hommes. Mais les femmes veulent briser cette barrière qui existait entre elles et la science. C’est dans ce sens que des femmes, scientifiques de formation, ont incité des étudiantes et élèves à marcher sur leurs pas.
Elles étaient en panel, organisé ce vendredi par l’Agence universitaire francophone (Auf) à l’amphi de l’Ism, en prélude à la célébration de la journée internationale des droits de la femme.        
Aminata Colé Faye Ndiaye, professeur de Svt à la retraite, soutient que toutes les activités de la femme sont liées avec la science. Il est donc nécessaire pour la gent féminine d’embrasser les études scientifiques.  ‘’Toute la vie est science, donc je vous exhorte à vous engager dans la science. Aujourd’hui, on sent que la barrière est brisée’’, lance madame Ndiaye, par ailleurs présidente de l’Association des femmes pour la promotion des sciences et technologies du Sénégal (Afstech/Sénégal).
Aminata Mbaye, directrice financière de l’Ism, une des panélistes, demande plus de rigueur aux élèves et étudiantes pour atteindre leur objectif. ‘’Sans la science, on ne peut pas aller loin. Mais il faut être plus rigoureuse pour être scientifique’’, admet-elle.  
Madame Mbaye d’ajouter: ‘’Les femmes sont très engagées dans ce qu’elles font. Mais il faut aussi pouvoir sortir ses capacités intrinsèques pour rebondir en cas de faux pas et garder en soi cette capacité.”

Murtudo Murti

Article similaire

Laisser un commentaire