Chine: Des sénégalais arrêtés et maltraités en pleine crise au covid-19 !

 Chine: Des sénégalais arrêtés et maltraités en pleine crise au covid-19 !

Selon le vice-président de l’Association des Sénégalais de ce pays, Serigne Mbaye, interrogé par L’Observateur, 61 de ses compatriotes figurent parmi les Africains qui seraient victimes de maltraitance en Chine à cause du Covid-19. 

Il dit : “Certains n’osent même pas sortir (de chez eux), parce qu’il y a des policiers qui sont postés devant leurs portes. Tous ceux qui sortent sont automatiquement mis aux arrêts et en quarantaine. Pire, ils les trouvent dans leurs appartements pour les emmener de force. Lorsqu’ils (les Chinois) vous mettent en quarantaine, c’est vous-même qui payez les frais d’hôtel, plus de 30 000 francs Cfa par jour.” 

Seydina Niass, un commerçant, toujours dans L’Obs, confirme : “On n’a plus d’espoir. Plus de trente familles sénégalaises qui vivent dans la ville de Guangzhou ont été envoyées en prison. Nous avons été mis en quarantaine pendant 14 jours. On a payé les frais du logement à l’hôtel pendant cette période. Et quand il s’est avéré qu’on n’avait pas le coronavirus, les autorités chinoises ont pris la décision de nous maintenir dans les hôtels. Et ceux qui n’ont plus de moyens pour payer ont été conduits en prison.” 

Le calvaire des Sénégalais n’est pas visiblement près de s’arrêter. Niass : “Actuellement les Chinois sont passés à la vitesse supérieure : des policiers font le tour des hôtels pour cueillir les Africains. Des Sénégalais sont ligotés, traînés par terre avant d’être conduits en prison. On est victimes de toutes sortes de tortures et de racisme.”

Murtudo Murti

Article similaire

Laisser un commentaire