Publicités
Digiqole ads

Confinement et Netflix : 15,8 millions de nouveaux abonnés

 Confinement et Netflix : 15,8 millions de nouveaux abonnés

La plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD), très populaire en période de confinement, a doublé ses prédictions de nouveaux abonnés payants au premier trimestre de 2020. Netflix a désormais 182,9 millions d’abonnés payants à travers le monde.

Netflix avait prévu un bond de 7 millions d’abonnés en trois mois, ce sera en fait plus du double. Dans son rapport trimestriel au Q1 2020, publié le 22 avril, la plateforme de vidéo à la demande par abonnement a confirmé ce record absolu : 15,77 millions de nouveaux abonnés payants à travers le monde en à peine trois mois (+9,4 %). Aujourd’hui, Netflix dispose de 182,9 millions d’abonnés à travers le monde, contre 167 millions fin janvier.

La pandémie de coronavirus, qui contraint désormais la moitié de la population mondiale au confinement, a bien évidemment joué sur les résultats du géant américain, qui prévoit toutefois que cette croissance ne se maintienne pas sur le long terme. «  Les deux premiers mois, notre croissance était similaire aux années précédentes en Amérique du Nord. Puis, avec les annonces d’obligation de confinement à partir de mars, beaucoup plus de foyers nous ont rejoints », a commenté Reed Hastings, le CEO dans sa lettre aux actionnaires.

Aux USA et au Canada, là où la croissance de nouveaux abonnés stagnait aux alentours de 500 000 chaque trimestre, on remarque en effet un bond à 2,31 millions pour le premier trimestre de 2020. La région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) a quant à elle gagné près de 7 millions de nouveaux abonnés.

« NOUS SOMMES BIEN ÉVIDEMMENT CONSCIENTS QUE NOUS AVONS DE LA CHANCE »

Le CEO s’est montré humble et prudent sur ces résultats historiques : « Nous sommes bien évidemment conscient que nous avons de la chance d’opérer un service qui prend encore plus de sens lorsque les gens sont confinés chez eux (…) Comme d’autres services de divertissement en intérieur, nous avons observé une hausse temporaire du temps de visionnage et une augmentation du nombre d’abonnés. » Et d’ajouter qu’il s’attendait à ce que ces résultats baissent «  à la fin du confinement, ce que nous espérons qui arrivera bientôt. »

Les prévisions de nouveaux abonnés pour les prochains trimestres sont d’ailleurs plutôt modestes car, « instinctivement », la multinationale américaine estime que « quelqu’un qui ne s’est pas abonné à Netflix pendant toute la durée du confinement a peu de chance de foncer s’abonner tout de suite après le confinement. » De surcroit, les grosses sorties en fin d’année dernière.

Publicités

Murtudo Murti

Article similaire

Laisser un commentaire

error: Le contenu est protégé !!