Coronavirus: La course à la fabrication de respirateurs artificiels

 Coronavirus: La course à la fabrication de respirateurs artificiels

Le gouvernement allemand a passé une commande de 6500 respirateurs auprès des fabricants locaux qui sont désormais mis exclusivement au service du pays.

La France disposant d’un seul fabricant (Air Liquide), a fait recours à l’Allemagne, mais sa demande a été rejetée par les autorités. Air liquide sera obligé d’augmenter ses capacités de production. En mars, la production sera de 500 appareils. Elle sera multipliée par deux en avril et par quatre au mois de mai.

En Italie, des hackers utilisent des imprimantes 3D pour fabriquer des valves pour appareils respiratoires pour les vendre à 1 dollars. Ils ont piraté un fabricant privé qui les vendait à 11000 dollars et qui refusait de partager les plans nécessaires à leurs fabrications.😁

Aux État Unis, Donald Trump a donné l’autorisation à Ford, General Motors et Tesla pour fabriquer des respirateurs.

En Espagne, l’entreprise automobile SEAT met ses 15 imprimantes 3D au service de la fabrication de respirateurs et de masques.

Au Canada, une équipe d’ingénieurs et scientifiques dirigée par Louis-Pierre Fortin, tentent de mettre au point des respirateurs composés de pièces d’équipement automobile et d’autres composantes faciles à trouver.

En Afrique ?……………………. 0

Amadou Ndour

Murtudo Murti

Article similaire

Laisser un commentaire