Coronavirus: l’Inde prolonge son confinement et intensifie ses tests rapides

 Coronavirus: l’Inde prolonge son confinement et intensifie ses tests rapides

Le Premier ministre indien Narendra Modi a annoncé mardi 14 avril que le confinement serait étendu jusqu’au 3 mai. Cela fait déjà trois semaines que l’Inde est à l’arrêt pour éviter la propagation du coronavirus et les résultats sont encourageants, car le pays ne compte n’a pour l’instant enregistré que 10 000 contaminations avérées et 360 décès.

Les trains de passagers vont rester en gare, les avions commerciaux cloués au sol, les principales industries fermées, et 1,3 milliard d’Indiens à la maison. Ceci, au moins jusqu’au 3 mai.

La troisième économie d’Asie est à l’arrêt depuis trois semaines, des centaines de millions de travailleurs journaliers en souffrent énormément, mais cela est efficace pour réduire la transmission du Covid-19.

Seulement la moitié des districts du pays sont pour l’instant touchés, et un tiers des cas se concentrent dans les deux régions très urbanisées de Delhi et du Maharashtra, où se trouve Bombay.

Les autorités ont donc scellé les centaines de quartiers les plus contaminés, d’où presque personne ne peut entrer ni sortir, et testent largement leurs résidents : Jusqu’à présent, le gouvernement indien testait sa population 20 fois moins que la France. Cela est en train de changer, avec l’utilisation de tests rapides – ce qui pourrait offrir une vision un peu plus réaliste de la propagation de la pandémie dans le deuxième pays le plus peuplé au monde.

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire