Coronavirus: mais que nous veut L’ONU?

 Coronavirus: mais que nous veut L’ONU?

Depuis le début de l’épidémie, les instances internationales nationales ne donnent pas des nouvelles rassurantes. Après avoir déclaré qu’au moins 300 millions d’africains seront morts du coronavirus dans le continent, l’ONU revient encore avec une nouvelle alerte: selon l’organigramme qui gère l’alimentaire, 250 millions de personnes souffriront de la faim d’ici fin 2020. Le programme alimentaire mondial déclare: ” le nombre de personnes souffrant sévèrement de la faim pourrait doubler en raison de la pandémie de covid-19, atteignant alors plus de 250 millions de personnes d’ici la fin de l’année 2020.”

On est pas loin des prédications de Nostradamus…

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire