Covid-19 : Le virus ferait plus de mort dans les zones fortement polluées.

 Covid-19 : Le virus ferait plus de mort dans les zones fortement polluées.

Plusieurs travaux explorant la possibilité d’un lien entre niveau de pollution et létalité du Covid-19 ont été publié ces derniers semaines. Les premiers resultats revelent que le virus est plus mortel dans les régions fortement polluées. Neanmoins ces conclusions nécessitent des études supplémentaires avant de trancher définitivement sur le debat.

Les zones où le Covid-19 tue le plus sont aussi les régions les plus polluées d’Europe. D’après Yaron Ogen, chercheur à l’Institut des sciences de la terre de l’Université de Martin Luther de Halle, 78 % des décès dus au coronavirus en Europe sont concentrés dans les cinq régions les plus polluées.

Cette reflexion tente de voir le rapport entre l’exposition au dioxyde d’azote, un polluant généré essentiellement par les pots d’échappement des voitures au diesel, et la létalité du virus en France, Italie, Allemagne et Espagne. Le constat semble inanime : les deux zones où la concentration de dioxyde d’azote est la plus élévée, la plaine du Pô au nord de l’Italie, et autour de Madrid, la capitale espagnole, se trouvent être aussi celles comptabilisant le plus de victimes du coronavirus.

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire