Covid-19 Sénégal :La ruée vers les masques artisanaux,la solution ?

 Covid-19 Sénégal :La ruée vers les masques artisanaux,la solution ?

La crise sanitaire sans précédent que nous connaissons a propulsé sur le devant de la scène des sujets aussi méconnus que l’utilité des masques .Le port systématique du masque apparaît, dès lors, comme une évidence.Dans ce contexte, la confection de masques artisanaux semble être une solution dont il serait dommage de se priver.De plus en plus au Sénégal, le port de ce type de masque se développe.

Dès 2008, un article publié par la Public Library of Science (États-Unis) nous apprend que les masques artisanaux confèrent un degré signifiant de protection et sont susceptibles de diminuer la transmission virale. D’autres travaux de recherche publiés par la Society for Disaster Medicine and Public Health confirment cette efficacité dans le combat contre les pandémies, l’efficacité mesurée des masques artisanaux étant assez proche de celle des masques chirurgicaux.

Ils bloquent 95 % des virus

Enfin, une publication plus récente parue dans le Journal of Medical Virology offre des conclusions sans appel sur l’efficacité des masques artisanaux versus les masques FFP2 et les masques chirurgicaux : ils bloquent 95 % des virus, contre 99 % pour les FFP2 et 97 % pour les chirurgicaux. De nombreuses autres publications confirment l’intérêt de porter un masque artisanal dont l’efficacité sera d’autant plus grande qu’il aura été confectionné dans les règles de l’art.

Des lavages quotidiens à 60°

Ces masques sont moins filtrants que les masques chirurgicaux ou ceux utilisés par les professionnels de santé, mais sont une barrière, notamment afin d’éviter de se toucher le visage. La contamination aérienne par les postillons est ralentie, et provoque ainsi une diminution de la propagation générale. Le masque doit couvrir le nez et la bouche pour être efficace, et doit être lavé quotidiennement à 60°. Le reste des gestes barrières doivent également être respectés.

Le rôle du masque en tissu est de limiter la projection de sécrétion. Il protège davantage les autres que soi-même. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’OMS a rapidement recommandé le port du masque aux personnes «présentant des symptômes du Covid-19», en particulier la toux.

Murtudo Murti

Article similaire

Laisser un commentaire