Déclaration de patrimoine: Voici les raisons qui poussent certaines autorités à être réticentes selon le représentant de l’Onudi

 Déclaration de patrimoine: Voici les raisons qui poussent certaines autorités à être réticentes selon le représentant de l’Onudi

 Depuis quelques temps le Président de la République a instruit ses ministres et les hauts fonctionnaires aux affaires des services publics de s’atteler à la déclaration de leur patrimoine.  Mais plusieurs personnalités publiques assujetties à la déclaration de patrimoine tardent encore à se conformer à la loi. C’est une chose compréhensible au début selon le Représentant des Nations Unis pour le développement industriel (Onudi), Christophe Yvetot. Invité de Mamadou Ibra Kane à Iradio dans l’émission Jury du dimanche , le diplomate déclare «On comprend qu’au début les gens soient réticents. C’est comme lorsqu’on interdisait aux gens de fumer dans certains lieux”, a-t-il déclaré d sur iRadio.  Cependant il pense qu'”avec les réseaux sociaux, les gens sont train de voir ce qui se passe. Et lorsqu’il y a une crise et que les gens souffrent, ils exigent des gouvernants beaucoup plus de probité et de parcimonie dans l’utilisation des deniers. Où que ce soit dans le monde, c’est un mouvement mondial. Le Sénégal se place toujours dans les pays qui adoptent des standards internationaux. C’est un pays qui essaie d’avancer vers des standards de haute qualité”. Il rappelle le principe de la bonne gouvernance est devenu une règle d’or au niveau des Nations unies.  «Nous avons adopté ces genres de mesures. Tous les ans, je dois déclarer mon patrimoine. Cela fait plusieurs années que nous avons adopté ces standards qui permettent à tous les pays qui nous financent d’avoir confiance et de savoir que l’argent qu’ils investissent dans nos activités est correctement géré et que les agents publics ne s’enrichissent pas indûment sur ces ressources», souligne t-il

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire