Kebetu

Echange de prisonniers entre la Russie et l’Ukraine, Iran, canicules… Les cinq infos à retenir du week-end

Views: 27
echange-de-prisonniers-entre-la-russie-et-l’ukraine,-iran,-canicules…-les-cinq-infos-a-retenir-du-week-end
  • Les décodeurs
  • En bref

Vous n’avez pas suivi l’actualité ce week-end ? Voici les principaux titres à retenir des samedi 7 et dimanche 8 septembre.

Publié aujourd’hui à 19h13

Temps de Lecture 3 min.

Russie / Ukraine, nucléaire iranien, canicules de l’été... Les cinq infos à retenir du week-end
Russie / Ukraine, nucléaire iranien, canicules de l’été… Les cinq infos à retenir du week-end
  • La Russie et l’Ukraine échangent 35 prisonniers chacun, dont le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov

Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov à son arrivée à l’aéroport principal de Kiev, samedi 7 septembre.
Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov à son arrivée à l’aéroport principal de Kiev, samedi 7 septembre. Efrem Lukatsky / AP

Tout s’est accéléré ces dernières heures. Le programme d’échange de prisonniers, négocié en coulisse depuis des mois entre la Russie et l’Ukraine, s’est concrétisé samedi 7 septembre. Deux avions transportant 35 prisonniers de chaque côté ont décollé simultanément de Kiev et Moscou et ont atterri peu après midi, heure de Paris.

Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, dont la libération était exigée par la communauté internationale, est le plus célèbre des prisonniers échangés. Parmi les prisonniers ukrainiens en Russie figurent également les vingt-quatre marins ukrainiens arrêtés par les gardes-côtes russes en novembre 2018 au large de la Crimée.

Lire aussi La Russie et l’Ukraine échangent 35 prisonniers chacun, dont le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov
  • Trump rompt les négociations de paix engagées en Afghanistan avec les talibans

Le président américain Donald Trump quitte le bureau Ovale à Washington, le 5 septembre.
Le président américain Donald Trump quitte le bureau Ovale à Washington, le 5 septembre. JOSHUA ROBERTS / REUTERS

Samedi soir, Donald Trump a brusquement annoncé l’annulation d’une rencontre restée secrète qui promettait d’être historique. Elle devait rassembler autour du président américain des responsables talibans et les autorités officielles afghanes. Cette rencontre sans précédent serait intervenue quelques jours seulement avant les commémorations des attentats du 11-Septembre, perpétrés par l’organisation Al Qaida qui bénéficiait de la protection des talibans alors au pouvoir à Kaboul.

Le président des Etats-Unis a justifié son revirement par l’attaque meurtrière perpétrée trois jours plus tôt et dans laquelle un soldat américain est mort. Le quatrième en quinze jours.

Lire aussi Trump rompt les négociations de paix engagées en Afghanistan avec les talibans
  • Nucléaire : l’Iran met en route des centrifugeuses avancées, l’accord de Vienne fragilisé

Le président iranien Hassan Rohani le 9 avril dernier.
Le président iranien Hassan Rohani le 9 avril dernier. HO / AFP

L’accord sur le nucléaire iranien de 2015 va-t-il finir par voler en éclats ? Téhéran, asphyxié par les sanctions américaines, se délie encore un peu plus de ses engagements. La République islamique vient de mettre en route des centrifugeuses avancées dont la production augmentera le stock d’uranium enrichi produit par le pays, a annoncé le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), samedi 7 septembre.

Parmi les mesures constituant une réduction des engagements de l’Iran, l’OIEA a mis en route 20 centrifugeuses de type IR-4 et 20 autres de type IR-6, alors que l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 ne l’autorise à ce stade à produire de l’uranium enrichi qu’avec des centrifugeuses de première génération (IR-1).

Lire aussi Nucléaire : l’Iran met en route des centrifugeuses avancées, l’accord de Vienne fragilisé
  • Les canicules de juin et juillet ont provoqué 1 500 morts en France

Pendant la canicule à Carpentras, dans le Vaucluse, le 28 juin.
Pendant la canicule à Carpentras, dans le Vaucluse, le 28 juin. PATRICK VALASSERIS / AFP

Les deux épisodes de canicule qui ont touché la France en juin et en juillet ont entraîné 1 500 décès supplémentaires par rapport à la moyenne de ces deux mois, a annoncé la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, dimanche 8 septembre. « C’est dix fois moins de décès que la canicule de 2003 », a-t-elle précisé la ministre.

« Sur ces 1 500 décès en plus, la moitié à peu près sont des personnes de plus de 75 ans, mais il y a aussi des personnes adultes, même des plus jeunes, qui ont été impactées », a-t-elle détaillé, évoquant « une dizaine de décès dans le monde du travail ».

Lire aussi Les canicules de juin et juillet ont provoqué 1 500 morts en France
  • Dans l’actualité sportive :

Bianca Andreescu remporte l’US Open à New York, le 7 septembre.
Bianca Andreescu remporte l’US Open à New York, le 7 septembre. Adam Hunger / AP

Finale de l’US Open : à 19 ans, la sensation Andreescu fait plier Serena Williams

L’Américaine a été sèchement battue (6-3, 7-5) par la tornade Bianca Andreescu, 15e mondiale, qui remporte ainsi son premier US Open. La jeune Canadienne d’origine roumaine a éclaté sur le circuit cette année en décrochant trois titres (Indian Wells, Toronto et l’US Open). Elle grimpera au 5e rang mondial officiellement lundi.

Lire aussi Finale de l’US Open : à 19 ans, la sensation Andreescu fait plier Serena Williams

Coupe du monde de basket : la France se qualifie pour les quarts de finale

Face à la Lituanie, samedi 7 septembre, les Bleus ont parfois manqué d’air et frôlé le précipice. Mais les basketteurs français s’adjugent in extremis une victoire capitale (78-75). Eliminant les Baltes, les Bleus se qualifient pour les quarts de finale. Prochaine étape, lundi face aux redoutables Australiens, invaincus comme eux.

Lire aussi Coupe du monde de basket : la France se qualifie pour les quarts de finale

Eliminatoires de l’Euro 2020 : contre l’Albanie, l’équipe de France a retrouvé du caractère

L’équipe de France s’est tranquillement imposée 4 à 1 devant l’Albanie, samedi 7 septembre. Surtout, les Bleus ont maîtrisé à merveille cette rencontre, et les nombreux remplaçants ont su montrer que les absences de plusieurs cadres (Kylian Mbappé, Paul Pogba, N’Golo Kanté, Samuel Umtiti) n’étaient pas forcément préjudiciables.

Lire aussi Eliminatoires de l’Euro 2020 : contre l’Albanie, l’équipe de France a retrouvé du caractère
Contribuer
Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *