États-Unis : le consulat de Chine à Houston est “une plaque tournante de l’espionnage chinois”, selon Mike Pompeo

 États-Unis : le consulat de Chine à Houston est “une plaque tournante de l’espionnage chinois”, selon Mike Pompeo

Le secrétaire d’État américain a accusé jeudi l’ambassade de la Chine à Houston d’être “une plaque tournante de l’espionnage chinois et du vol de propriété intellectuelle”. Il a par ailleurs lancé un appel au “monde libre” à “triompher” contre la “nouvelle tyrannie” chinoise. Un discours qui intervient après la décision américaine de fermer le consulat chinois à Houston.

« La Chine d’aujourd’hui est de plus en plus autoritaire à l’intérieur du pays et plus agressive dans son hostilité face à la liberté partout ailleurs », a déclaré le chef de la diplomatie américaine.

Sur un ton violent, M. Pompeo a accusé le président chinois Xi, Jinping d’être un “adepte sincère d’une idéologie totalitaire en faillite”, faisant ainsi référence au communisme

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire