Faits divers: Quand Instagram devient le nouveau trottoir des prostituées

 Faits divers: Quand Instagram devient le nouveau trottoir des prostituées

La pandémie du coronavirus a plombé le fonctionnement de beaucoup de secteurs d’activité. Les travailleurs du sexe sont impactés par la présence de ce virus. Faute d’aller dans leurs endroits habituels pour chercher des clients et exercer le plus vieux métier au monde, des prostituées se ruent sur les réseau sociaux pour  trouver des clients. Ainsi le réseau social Instagram très visité par les internautes pendant ces moments de confinement est devenu le nouveau “ trottoir” des filles de joies. Parti à la rencontre de  certaines prostituées, le  Rewmi Quotidien révèle que des travailleurs du sexe partagent  des photos et vidéos nues sur Instagram, la célèbre application de partage de photos et de vidéos. Une prostituée témoigne et regrette le fait que les limiers utilisent les numéros qu’elles mettent en ligne pour les arrêter. « Souvent les policiers nous appellent et se présentent comme des clients. Juste pour nous arrêter et nous conduire devant les juges. Au tribunal, nous sommes souvent jugées pour défaut de carnet sanitaire, proxénétisme ou diffusion d’images contraire aux bonnes mœurs ». dit- elle. À l’en croire, c’est parfois très difficile pour elle. Pour stopper l’expansion de cette pratique, d’aucuns prônent la traque de ces réseaux en ligne.

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire