France : signalé à la justice, Didier Raoult se défend

 France : signalé à la justice, Didier Raoult se défend

Signalé auprès du parquet de Marseille par l’Agence nationale du médicament, qui lui reproche d’avoir violé la loi en prescrivant de l’hydroxychloroquine à des patients pendant ses essais, «sans avoir leur consentement libre et éclairé », le professeur Raoult a tenu à se défendre ce mercredi.

Quelques heures après que Canard Enchainé ait révélé le signalement adressé à la justice, Didier Raoult est sorti de ses gonds pour répondre aux accusations.

“On verra bien. Il faut laisser faire le temps de la justice. Après la vraie question est de savoir si les malades servent à faire de la recherche ou s’il faut les soigner. Et j’ai dit qu’il fallait les soigner, que ce n’était plus le temps de la recherche,” affirme le virologue.

Accusé de ne pas avoir le consentement de ses patients sur le traitement à l’hydroxychloroquine, Didier Raoult répond que les malades du coronavirus étaient conscients qu’ils prenaient de l’hydroxychloroquine. “Moi j’essaie de faire des choses qui soient selon ma conscience. Donc, du moment que je suis en accord avec ma conscience, je m’en fiche”, rétorque le virologue.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a d’ailleurs annoncé ce mercredi 3 juin la reprise des essais clinique avec l’hydroxychloroquine.

HIRO

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire