Grève de la faim de détenus du camp pénal

 Grève de la faim de détenus du camp pénal

Des détenus du Camp Pénal observent depuis hier une grève de la faim, d’après l’activiste Guy Marius Sagna. A l’en croire, les détenus ont refusé de prendre le petit-déjeuner. Ainsi, la boutique de la prison est fermée de même que le télécentre. A la prison de Koutal (Kaolack, Ndlr) également, ajoute Guy Marius Sagna, les pensionnaires sont en rogne. Ils réclament de meilleures conditions de détention, notamment face à la covid-19 qui a fait son entrée dans les Maisons d’Arrêt et de Correction. Les prisonniers demandent à rencontrer le ministre de la Justice, Malick Sall. Guy Marius Sagna invite l’administration pénitentiaire à ne pas réprimer les grévistes. Aussi, il dit avoir une pensée pour les agents pénitentiaires qui, avec les détenus, souffrent énormément. L’activiste demande au président de la République de dépêcher dans les meilleurs délais son ministre de la Justice pour éviter l’irréparable, mais surtout améliorer les conditions de détention.
 

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire