Guide Tabaski et covid-19 ( Ahmadou Makhtar Kanté)

 Guide Tabaski et covid-19 ( Ahmadou Makhtar Kanté)

Paix sur vous

Préférer fêter sans se déplacer d’une localité à une autre pour ne pas s’exposer ou exposer autrui au virus du COVID-19

Le cas échéant, le faire dans le strict respect des gestes barrière

De même aux lieux de prières : distance physique, tapis individuel, mains propres, etc,

Il est important que les imams écourtent les sermons eu égard au contexte de crise sanitaire, et envoient des messages de sensibilisation responsables et pertinents

Dispersion rapide après le sermon, il n’est pas obligatoire de faire un attroupement pour assister au sacrifice de l’imam (il est juste requis de sacrifier son mouton après le sermon),

Éviter toute visite de courtoisie et autres ziaar et préférer le téléphone vu le contexte ou alors ne le faire que pour des très proches parents en respectant les mesures barrières

Sensibiliser les enfants et surseoir au niaan ndewenel vu le contexte

Bien traiter son mouton depuis l’achat jusqu’au sacrifice, ainsi que la gestion des viscères, et autres déchets

Éviter toute forme de gaspillage et veiller à respecter les recommandations des nutritionnistes pour la cuisson et la consommation de la viande de Tabaski,

Surseoir ou réduire les visites après takussan et le soir vu le contexte

Toutes les mesures sus-mentionnées s’inscrivent dans les enseignements de l’islam relatifs à la bienfaisance, à la précaution, au respect dû à autrui, et à la simplicité.
Dire pour finir ce post qu’il est bien possible de concilier fête de Tabaski dans la joie et prise en compte du contexte de crise sanitaire aiguë due au COVID-19 qui n’a pas reculé dans notre pays.
wa Salam

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire