« Heureux, tu compteras des amitiés sans nombre, Mais adieu les amis, si le temps devient sombre » François Ponsard

 « Heureux, tu compteras des amitiés sans nombre, Mais adieu les amis, si le temps devient sombre » François Ponsard

Éphémérides du jour…

Nous sommes jeudi le 30 juillet 2020 soit le 210 ième jour de l’année du calendrier grégorien. Ci-dessous, quelques événements qui ont marqué le monde et qui, souvent, continuent de marquer notre époque.

Journée mondiale de la dignité des victimes et de la traite d’êtres humains :

Le 30 juillet de chaque année est célébrée dans le monde la journée mondiale de la dignité des victimes et de la traite d’êtres humains. Elle est créée par les nations unies depuis l’an 2005. À cet effet, M. Ban Ki-moon, ancien Secrétaire général de l’ONU ( 2007 à 2016 ) affirmait que cette Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains est un appel à l’action pour faire cesser ce crime et donner de l’espoir aux victimes, qui vivent souvent autour de nous alors que nous ignorons tout de leur sort. Il ajoute : Pour arrêter les trafiquants, il nous faut couper leurs voies de financement et saisir leurs avoirs. J’exhorte tous les pays à ratifier et à appliquer intégralement la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et son Protocole additionnel relatif à la traite d’êtres humains.
Et l’ONU de renchérir qu’il faut à travers cette journée s’interroger sur la question de l’esclavage moderne qui concerne une peu plus de 2,5 millions de personnes réparties sur la planète.

Sénégal : Élections législatives dans une relative confusion :

Le 30 Juillet 2017 se sont tenues au Sénégal les élections législatives avec la participation de 47 listes de coalitions de partis et d’entités indépendantes. Près de 6,22 millions de sénégalais étaient appelés aux urnes. Un scrutin législatif placé sous haute surveillance à l’issue d’une campagne électorale particulièrement violente. Elle a aussi été marquée par l’affaire des cartes d’identité biométriques que certains électeurs ont dû aller chercher jusque tard dans la soirée de samedi. C’était aussi un scrutin test à deux ans des élections présidentielles. En final, elles ont été remportées par la coalition Bennoo Bokk Yaakar (49,47%) suivie de la Coalition gagnante Wattu Sénégal (16,67%), de la coalition Mankoo Taxawu Sénégal (11,72%) et du Parti de l’Unité et du Rassemblement (4,69%). Aucune des autres listes n’a pu atteindre la barre des 2%.

Joseph Kabila et Paul Kagame :

Le 30 juillet 2002, dans le contexte de la guerre au Congo, les présidents congolais Joseph Kabila et rwandais Paul Kagame signent en Afrique du Sud un accord de paix destiné à mettre fin à quatre ans de guerre en République démocratique du Congo et à sauvegarder la stabilité de la région.

Moustapha Niasse élu Président de l’Assemblée nationale du Sénégal :

Le 30 Juillet 2012, Moustapha Niasse est élu Président de l’Assemblée nationale avec 126 voix sur 146 en remplacement de Mamadou SECK. Il était à la tête de liste de la coalition Bennoo Bokk Yaakar ( BBY, mouvance présidentielle ) aux élections législatives du 01 juillet 2012. Il avait comme unique adversaire, Oumar Sarr du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) qui a obtenu 17 voix, au terme de ce scrutin sanctionné par trois bulletins nuls.
Moustapha Niasse est un homme politique sénégalais né à Keur Madiabel le 04 novembre 1939. Il a été Premier ministre en 1983 et entre l’an 2000 et 2001. Et préside l’Assemblée nationale sénégalaise depuis 2012.

Direction de l’Administration Pénitentiaire du Sénégal :

Le 30 Juillet 1971 par le décret numéro 71-877 du 30 juillet 1971 est née la Direction de l’Administration Pénitentiaire.
En effet, avant cette date, au Sénégal, les établissements pénitentiaires relèvent de l’Administration pénitentiaire qui est placée sous la tutelle du Ministère de la Justice. Mais il faut rappeler qu’à la veille de l’indépendance, la structure chargée de la gestion des prisons dépendait de la direction des Affaires politiques et Administratives du ministère de l’Intérieur. Le décret n° 62-209 du 28 décembre 1962 l’en détachera pour la rattacher au Ministère de la Justice comme le cas en France depuis 1945. Mais suite aux événements politiques de 1963 au cours desquels le Président du Conseil de l’époque, Mamadou Dia et ses partisans ont été arrêtés, elle sera ramenée de nouveau au Ministère de l’intérieur par le décret n° 63-209 du 28 décembre 1963. Elle sera érigée en Direction nationale en 1971 par le décret du 30 juillet mentionné ci-dessus.

Rappel à Dieu de Ibrahima DIAGNE dit Ben Basse :

Le 30 Juillet 2013 est décédé à Dakar à la suite d’une courte maladie Ibrahima DIAGNE dit Ben Basse, le fondateur du Groupe Excaf ( Radio Dunya, RDV ) en 1972. Il avait 75 ans.
De son vrai nom Ibrahima Khaliloulah Diagne dit Ben Bass, il était un acteur de premier plan du paysage audiovisuel du Sénégal, un acteur social. Il a aussi beaucoup contribué dans le dialogue Islam’s-chrétien au Sénégal comme l’atteste ces propos de Abbé Jacques Seck à son égard : « Ibrahima Diagne dit Ben Bass ne voulait pas se faire voir, il n’était pas vaniteux. Il était humble dans ses manières de faire et il a fait des choses extraordinaires. Le bénéficiaire principal de toutes ces actions c’est Dieu. Ibrahima Diagne Ben Bass était un mystique qui sentait la grâce de Dieu. Il m’a proposé une chose que je ne lui ai jamais demandée. Il m’a dit : Tu me donnes trois églises et je te les construis à raison de 25 à 30 millions de francs CFA »

Tels sont les événements que nous avons triés pour vous.

Chaque jour est une histoire.

« Heureux, tu compteras des amitiés sans nombre, Mais adieu les amis, si le temps devient sombre » François Ponsard

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire