Intelligence artificielle et Santé : L’ entreprise Carmat reprend ses essais pour la validation d’un cœur artificiel.

 Intelligence artificielle et Santé : L’ entreprise Carmat reprend ses essais pour la validation d’un cœur artificiel.

Véritable innovation de rupture à la croisée des mondes industriel et médical, le projet portant pour objectif la création d’un cœur artificiel survient suite à la rencontre entre Matra Défense (Airbus groupe) et le professeur Alain Carpentier.
Cette rencontre féconde, a conduit à la création de Carmat en 2008 grâce au fond d’investissement du groupe financier Truffle Capital.
En 2010, un partenariat naît avec Edwards Lifesciences, un géant dans le secteur des valves cardiaques.
Un partenariat qui facilita le démarrage des essais précliniques.

Carmat avait secoué le monde de la science et notamment celui de la santé en annonçant la création d’un cœur artificiel qui aura la même architecture que le cœur humain au nanomètre près.
Les problèmes cardiovasculaires sont légion en Europe.
Après une première apparition très médiatisée datant de plus de 10 ans, Carmat provoque toujours l’enthousiasme des investisseurs. Après un congé forcé par la Covid-19, le groupe a récemment implanté un cœur artificiel à son 13em patient au Danemark. Ce fût ainsi une nouvelle saluée par l’équipe du Carmat qui n’avait pas fait d’implantation depuis le courant du mois de décembre 2019.
Danemark est le troisième pays d’essais après la République Tchèque et le Kazakhstan.
Une première implantation réussie avait vue un patient vivre pendant 8 mois avec un cœur artificiel sans aucune complication sanitaire.

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire