Interrogation : Pourquoi les élèves et étudiants sénégalais ne lisent plus ?

 Interrogation : Pourquoi les élèves et étudiants sénégalais ne lisent plus ?

D’après certains professeurs, les jeunes s’intéressent de moins en moins aux revues littéraires.
Dans une époque où se bouquiner devient plus que jamais facile, à cause d’une technologie qui est à sa fine pointe, on constate malheureusement un faible niveau des élèves en français, tant dans l’écriture que dans l’éloquence oratoire de la langue de Molière.
Nombreux sont les étudiants qui avouent que, depuis le lycée, ils n’ont pas lu un seul livre.
De quoi s’interroger sur quelle place occupera le Sénégal dans la représentation future de l’intelligentsia africaine au niveau international.
Ça sera vraiment déplorable de voir le niveau des intellectuels Sénégalais se dégrader, au moment où, le Sénégal possède actuellement un cocktail explosif d’intellectuels qui sont classés parmi les penseurs les plus influents du continent.
Le pays qui a vu naître, Léopold Sedar Senghor, Souleymane Bachir Diagne, Cheikh Anta Diop, se doit d’être toujours une référence pour la culte de l’excellence dans les sciences humaines au niveau du continent africain.
Ainsi, il devient inéluctable de repenser notre éducation.
Cette mue doit s’opérer depuis la formation des enseignants, qui ont aussi une part de responsabilité, dans cette baisse de niveau généralisée des élèves et étudiants sénégalais.
Il demeure plus que jamais urgent, de venir au secours du futur de ce pays.
Force est de constater que, dans ce cas, la volonté politique manque.
l’État doit au moins, construire des bibliothèques municipales dans sur toute l’étendue du territoire nationale.

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire