Kaffrine : 2,6 tonnes de faux médicaments saisies en moins de 2 semaines

 Kaffrine : 2,6 tonnes de faux médicaments saisies en moins de 2 semaines

La subdivision des douanes de Kaffrine (centre) a saisi en moins de deux semaines 2, 6 tonnes de faux médicaments d’une valeur de 85 millions de francs CFA, a révélé, vendredi, son chef, le commandant Cheikh Ahmadou Bamba Sène. 
 ‘’En moins de deux semaines, nous avons fait deux saisies pour un poids total de 2,6 tonnes de faux médicaments pour une valeur de 85 millions de francs CFA’’, a révélé le commandant Sène, au terme de la reconstitution de la dernière saisie. Cette saisie a été faite à Ndiaobambali, un village de la commune de Diamagadio, dans le département de Kaffrine. Elle a été menée de concert avec les agents de la subdivision des douanes de Kaolack, a-t-il précisé.  ‘’Les faux médicaments constituent un réel problème de santé publique et causent des maladies telles que l’insuffisance rénale. Ils sont aussi néfastes par rapport à l’économie, parce que les gens qui les commercialisent font de la concurrence déloyale aux pharmacies qui sont régulièrement établis’’, a déploré le commandant Sène.  La première saisie de faux médicaments à Ndiaobambali a eu lieu le 18 février 2020 au cours d’une patrouille à bord d’une berline, a expliqué le lieutenant Abdou Aziz Ndiaye, qui était à la tête de cette opération. Le véhicule transportait 1,2 tonne de médicaments contrefaits d’une valeur de 24 millions de francs CFA, a-t-il précisé.  Il a indiqué qu’une autre prise a été réalisée le premier mars 2020. Les douaniers ont ce jour-là mis la main sur deux véhicules, qui ‘’transportaient 1,4 tonne de médicaments d’une valeur de 61 millions sur le marché intérieur’’.  Le lieutenant Ndiaye a appelé les populations de la commune de Diamagadio à collaborer davantage avec les forces de défense et de sécurité afin de mettre fin à ce fléau, qui selon lui ‘’ne faire que nuire à la santé des populations mais aussi à l’économie sénégalaise’’.  Il a précisé que ces produits contrefaits viennent de la Gambie, un pays frontalier de la région.  Le médecin-chef de la région de Kaffrine, Dr Moustapha Diop, a remercié et félicité la subdivision des douanes de Kaffrine pour, dit-il, ‘’cette prouesse’’ qui a permis de saisir des faux médicaments d’une valeur de 85 millions de francs CFA.    

Murtudo Murti

Article similaire

Laisser un commentaire