La Chine «met en garde» ses étudiants aux Etats-Unis

 La Chine «met en garde» ses étudiants aux Etats-Unis

Rien ne va pas plus entre Washington et Pékin. Après la décision du gouvernement américain de fermer le consulat de la Chine à Houston, le gouvernement chinois s’est préoccupé du sort de ses ressortissants qui étudient aux États-Unis.

Quelques temps après l’annonce de la fermeture de son consulat, la Chine a tenu à mettre en garde mercredi ses étudiants aux États contre «interrogatoires arbitraires».

«Récemment, les forces de l’ordre ont intensifié les interrogatoires arbitraires, le harcèlement, la confiscation de biens personnels et les arrestations à l’encontre d’étudiants chinois aux États-Unis», a indiqué le ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, dans un communiqué.

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire