L’activiste Ousmane Ba gravement lynché et malmené sur les réseaux sociaux à cause de sa compassion envers les homosexuels !!!!!

 L’activiste Ousmane Ba gravement lynché et malmené sur les réseaux sociaux à cause de sa compassion envers les homosexuels !!!!!

Bien connu et très aimé par la jeunesse Sénégalaise, l’activiste Ousmane Ba surnommé Goto par ses plus intimes vit des jours très sombres.Suites à ses sorties politiques appréciées, l’activiste a touché un point très sensible en parlant de l’homophobie des sénégalais et en plaidant pour beaucoup plus de liberté à l’égard des gays et bisexuels.L’activiste affirme avoir essuyé beaucoup de menaces de mort et d’insultes de la part de plusieurs jeunes qui ne cachent pas leurs homophobies à l’image de la société sénégalaise.En effet, un homosexuel a été tabassé et gravement lynché par des jeunes à Dakar et l’activiste avait fermement condamné ces actes barbares.Une chose qu’il ne répétera sûrement pas, il a reçu beaucoup de représailles, avec des groupes de personnes le menaçant de le tuer comme un sale homosexuel une fois à son retour à Dakar.Après les menaces pour ses positions politiques, c’est autour des homophobes de promettre de dures répressions à l’activiste.La société sénégalaise n’a jamais badiné avec l’homosexualité qu’elle considère comme un acte contre-nature.Beaucoup d’ONG militent pour beaucoup plus de liberté envers les homosexuels, sept gay ont été récemment évacué à l’occident après la célébration d’une fête pour sceller leur union.Beaucoup d’homosexuels ont eu à être emprisonné et torturé en prison rien que pour leur orientation sexuel.Ce débat est un véritable tabou au Sénégal, les plus tolérants envers les gays le considèrent comme une maladie.L’homophobie règne jusqu’au plus haut sommet de l’État avec plusieurs dirigeants internationaux que se sont rendus à plusieurs reprises au Sénégal pour rencontrer les chefs d’État sénégalais pour voir comment améliorer les droits des homosexuels, mais, le problème en est que, à chaque fois, ils butent sur des présidents qui se braquent et refusent fermement de reconnaître le minimum de droit et de respect aux homosexuels. Barack Obama et Justin Trudeau ne diront pas le contraire puisqu’ils ont tous vus le caractère réfractaire du président de la république Macky Sall sur cette question.

Murtudo Murti

Article similaire

Laisser un commentaire