Le réseau social Snapchat accuse Donald Trump d’inciter à « la violence raciale »

 Le réseau social Snapchat accuse Donald Trump d’inciter à « la violence raciale »

Le divorce semble définitivement être prononcé entre le président américain et les réseaux sociaux. Après les récents signalements des publications de Donald Trump par Twitter, c’est au tour du réseau social Snapchat de s’attaquer ouvertement au président américain.

Le réseau social Snapchat a accusé le président Donald Trump d’inciter à la « violence raciale » et s’engage ne plus faire la promotion de ses messages, a annoncé mercredi un porte-parole.

Néanmoins, les publications du président américain resteront quand même visibles à ses abonnés et apparaitront en cas de recherche spécifique.

« Nous n’allons pas amplifier des voix qui incitent à la violence raciale et à l’injustice en faisant leur promotion gratuite sur Discover », le fil d’info du réseau, a précisé l’entreprise américaine.

HIRO

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire