LUTTE CONTRE LA CORRUPTION : LES COMMISSAIRES ASSANE NDOYE ET ABDOULAYE DIOP, BABACAR BÂ, LE MAGISTRAT DIANKO… DÉBARQUENT À L’OFNAC

 LUTTE CONTRE LA CORRUPTION : LES COMMISSAIRES ASSANE NDOYE ET ABDOULAYE DIOP, BABACAR BÂ, LE MAGISTRAT DIANKO… DÉBARQUENT À L’OFNAC

Le chef de l’État Macky Sall, vient d’intégrer, moins d’une semaine après la publication des rapports de 2017 et 2018, par un décret en date du 24 février 2020, six nouveaux membres à l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac). Il s’agit de deux anciens hauts cadres de la police (le commissaire Assane Ndoye, ancien Inspecteur général de la police, et Abdoulaye Diop, ancien Contrôleur général de la police), du magistrat Abdoulaye Dianko, de l’avocate Awa Dièye, du juriste Babacar Bâ, président du Forum du justiciable, et d’Emné Fakhry Bâ, Manager des Organisations. Ils viennent s’ajouter à l’équipe de la magistrate Seynabou Ndiaye Diakhaté, nommée présidente de l’Ofnac par décret N°2016-1004 du 25 juillet 2016 pour remplacer l’Inspectrice générale d’État (Ige) Nafy Ngom Keïta, et devraient aider dans la diligence des enquêtes et la production des rapports 2019 et 2020 dans des délais plus raisonnables que lors des précédents qui viennent d’être déclassifiés récemment.

Le retard accusé par le président de la République, dans la nomination de nouveaux membres et/ou le renouvellement des mandats d’anciens membres, avait plongé l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) dans une profonde léthargie. Seul le mandat de Seynabou Ndiaye Diakhaté a été renouvelé le 27 juillet 2019. Ce qui fait que l’Ofnac ne pouvait tenir aucune assemblée générale légale, encore moins délibérer sur son budget. En effet, depuis le 31 décembre 2019, le mandat de 6 des 12 membres de l’Ofnac était arrivé à terme. Il s’agit de ceux du magistrat Cheikh Tidiane Mara, du vice-président de l’Ofnac, du commissaire aux enquêtes économiques Amadou Niang, de l’ex-Inspecteur générale de la police Codé Mbengue, du magistrat Kaïré Sow Fall, de l’avocat Abdou Kane, du Professeur de médecine El Hadj Niang, d’Amadou Diouf de la Société civile, du magistrat El Hadj Mansour Tall, de l’Administrateur civil Lamine Sagna, du gendarme Amadou Hamady Sy et du magistrat Boubacar Albert Gaye.

Murtudo Murti

Article similaire

Laisser un commentaire