Publicités
Digiqole ads

Pays-Bas: des visons auraient contaminé des humains.

 Pays-Bas: des visons auraient contaminé des humains.

Les autorités hollandaises font état d’une possible transmission de la maladie du coronavirus entre des visons malades à des humains dans des fermes situés au sud du pays où les animaux sont élevés pour leur fourrure.

Il y a trois semaines, les autorités avaient fait la découverte de visons atteints du coronavirus dans deux exploitations du Brabant-Septentrional. Cette semaine, on découvre dans un communiqué du ministère de l’Agriculture que les mustélidés auraient contaminé des employés des granges.

Arjan Stegman, épidémiologiste à l’université d’Utrecht, a fait part aux recherches sur les visons: « Nous savons bien sûr tous qu’au tout début de l’épidémie, dans un marché de Wuhan, le virus aurait été transmis d’animaux aux humains. Cela viendrait de chauves-souris, de pangolins ou autres. Mais par la suite, le virus s’est adapté aux humains et la transmission s’est alors constamment déroulée d’humains à humains. »

Plus de 20 000 visions destinés à la fabrication de vêtements en fourrure, sont recensés dans les deux exploitations de Brabant-Septentrional. Le gouvernement hollandais a pris des mesures afin d’élargir les tests de dépistage sur toutes les élevages de visons du Pays-Bas.

Publicités

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire

error: Le contenu est protégé !!