Peine de mort : L’Arabie saoudite a battu son record de personnes exécutées en 2019, selon Amnesty International.

 Peine de mort : L’Arabie saoudite a battu son record de personnes exécutées en 2019, selon Amnesty International.

Malgré la diminution générale du nombre de mise à mort recensée dans le monde, L’Arabie saoudite a exécuté 184 personnes en 2019 (six femmes et 178 hommes), contre 149 en 2018. Ce qui est un record en Arabie Saoudite révèle Amnesty International dans son rapport mondial sur la peine de mort en 2019, publié le 21 avril 2020.
Selon le rapport, les exécutions ont aussi doublé en Irak pour atteindre la centaine, tandis que l’Iran avec 251 est resté le deuxième bourreau le plus prolifique après la Chine.

Toutefois, il faut préciser que le nombre d’exécutions recensés dans le monde a dégraissé pour atteindre 657, soit 5 % de moins qu’en 2018 et ce, pour la quatrième année consécutive. Il s’agit du chiffre le plus bas enregistré au cours des dix dernières années, selon Amnesty.
Le décompte de l’Amnesty International exclut la Chine, où le nombre d’exécutions – qui se compteraient en milliers – reste un secret d’État.


L’ONG note également que certains pays, dont le Vietnam, la Corée du Nord et l’Iran, dissimulent leur recours à la peine de mort en limitant l’accès aux informations à ce sujet.

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire