Pékin menace de sanctionner les opérateurs européens si l’UE exclue Huawei de son marché de la 5G.

 Pékin menace de sanctionner les opérateurs européens si l’UE exclue Huawei de son marché de la 5G.

People wearing face masks following the coronavirus disease (COVID-19) outbreak walk past a Huawei store at a shopping mall in Shanghai, China July 14, 2020. REUTERS/Aly Song

Les deux géants européens dans le secteur de la communication, à savoir Nokia et Ericsson sont sous la menace de sanction émanant de Pékin, si toutefois l’Union Européenne épingle Huawei dans son gigantesque marché du 5G comme l’a fait le Royaume-Uni.
Ces menaces pourront se présenter comme des restrictions à l’exportation.
La semaine dernière, la Chine avait frappé fort en interdisant toute équipement Huawei de la 5G en Angleterre. Ces entreprises sont bénéficiaires de la guerre commerciale que mène les États-Unis contre la Chine via Huawei.
Le ministre chinois chargé du commerce promet de ne point lésiner sur les moyens afin d’empêcher à Nokia et Ericsson de vendre tout produit originaire de la Chine.
Pékin précise que ses menaces sont aussi valables pour tout pays européen qui tenterait d’empêcher l’utilisation de la 5G sur les appareils Huawei.
Le 14 juillet, Olivier Owden, secrétaire britannique au Numérique, avait sommé à tous les opérateurs réseaux du pays d’arrêter immédiatement l’acquisition des équipements Huawei, à partir du 31 décembre 2020.
Une décision très controversée, d’autant plus que cette interdiction sera valable jusqu’en 2027, soit sept ans, sans aucune production de Huawei.
Cette décision a été lourdement critiquée par Pékin.
Par contre, Donald Trump a salué cette interdiction et affirme avoir été un élément clé pour la prise de cette décision.
Il promet également, d’empêcher plusieurs pays de faire affaire avec le géant chinois.
Mais, le gouvernement britannique avait réfuté ces allégations, en affirmant que cette décision était purement basée sur les conseils techniques de ses experts.

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire