POSTE DE TRANSFORMATION DE TANAFF : Les travaux exécutés à hauteur de 25%

Views: 17
poste-de-transformation-de-tanaff-:-les-travaux-executes-a-hauteur-de-25%

L’arrondissement de Simbandi Brassou, région de Sédhiou, abrite un poste de transformation dans le cadre du projet énergie de l’Omvg.. L’infrastructure sera livré en 2020.

De notre envoyé spécial à Tanaff, Aliou Ngamby NDIAYE

A l’instar des autres postes de transformation du projet énergie de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (Omvg), celui-ci de Tanaff sera livré avant la fin de l’année 2020. La délégation de l’Omvg, qui a entamé une tournée dans les différents sites et postes de ce grand projet d’interconnexion, a terminé son périple par Tanaff vendredi dernier. Cette localité située dans le département de Goudomp (région de Sédhiou) abrite un poste d’une «capacité de transit de 700 mégawatts» avec des possibilités d’extension.
Sa particularité, selon l’ingénieur en génie civil responsable de la supervision, Meliani Abdelkader, est qu’il va relier le Sénégal, la Gambie et la Guinée-Bissau. Les travaux du site sont exécutés à hauteur de 25%. L’entreprise Aecom Canada, chargée de l’exécution du chantier, tient au respect du délai de livraison. Sur le site, 60 ouvriers dont 50 Sénégalais et 10 Indiens sont à l’œuvre. Les excavations faites, les travaux de fondation sont en cours. Lors de la visite de la délégation de l’Omvg, le responsable de l’hygiène, de la sécurité et de l’environnement (Hse) demande aux gens de ne pas s’approcher des concaves à cause des risques de glissade. A l’intérieur du poste, la sécurité est de mise.
Avant chaque visite, le responsable Hse donne les consignes nécessaires. Le site est bien aménagé. Les deux transformateurssortent de terre. Quelques mètres après, se trouve la salle de commande. La maison de l’exploitant est contiguë à cette salle. L’essentiel du matériel, informe M. Abdelkarim, est déjà sur place. Le reste se trouve à Tambacounda et sera bientôt convoyé à Tanaff.
Au niveau local, les populations attendent beaucoup de ce projet énergie de l’Omvg. D’après le sous-préfet de l’arrondissement de Simbandi Brassou où se trouve le poste de transformation, «le projet est une grande opportunité pour la région, mais également pour les populations en termes de perspectives et de possibilités d’accès à l’énergie». «Depuis le début du processus, nous sommes impliqués. Nous sommes au cœur», a-t-il informé. Le maire Malamine Cissé estime que ce projet de la ligne d’interconnexion de l’Omvg va sortir Simbandi Brassou des ténèbres.

230 millions de FCfa distribués à 248 personnes impactées
Le vieux Diao Doba Ciré, impacté par le projet de la ligne d’interconnexion de l’Omvg, ne cache pas sa joie. Il s’exprimait au nom des personnes impactées de la commune de Dioudoubou. A lui seul, il a reçu 1,5 million de FCfa de compensation. La ligne électrique qui va au poste de transformation de Tanaff est passée dans son champ sur 40 mètres. Il affirme que l’enveloppe reçue répond largement à ses attentes. «D’ici plusieurs années, je n’oublierai pas ce projet de l’Omvg. Les personnes impactées n’attendaient pas à une telle compensation», a-t-il dit devant le Sous-préfet, Ousmane Sané, et le maire de Dioudoubou, Ibrahima Djité. Une somme globale de 230 millions de FCfa a été distribuée aux 248 personnes impactées de la région de Sédhiou, informe le sous-préfet de Simbandi Brassou.
A. Ng. NDIAYE

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *