REBOISEMENT DE L’AEROPORT ET ENVIRONS : Plus de 350 000 graines semées sur 14 hectares

0
1
reboisement-de-l’aeroport-et-environs-:-plus-de-350-000-graines-semees-sur-14-hectares

Dans le cadre de l’opération 100 millions de graines pour la terre, Oceanium, en partenariat avec l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd), a semé plus de 350 000 graines dans la zone tampon autour de l’aéroport et le site de recasement.

En partenariat avec l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd), l’Ong Oceanium a ensemencé plus de 350 000 graines sur une superficie de 14 hectares dans la zone tampon autour de l’aéroport (350 m après le mur de clôture), et le site de recasement. De même, une opération de plantation d’arbres a été lancée à la devanture du salon d’honneur pour en faire un poumon vert mais aussi sur le site de recasement, en raison d’un arbre par maison. « Nous plantons, aujourd’hui, le premier arbre de ce qui va devenir un arboretum. Ces végétaux vont embellir l’aéroport. Mais, l’ambition est d’afficher notre volonté de développement et de protection de l’environnement. Ceci s’inscrit dans le cadre de notre politique de responsabilité sociétale d’entreprise », a déclaré Xavier Mary, directeur de Las, la société qui gère la plateforme aéroportuaire.
Il a ajouté que l’aéroport peut, aujourd’hui, être considéré comme une entreprise responsable. « Nous avons, dans un premier temps, adhéré à un programme qui vise à réduire l’empreinte du carbone dans les aéroports. Nous nous sommes aussi engagés à la réduction des déchets en droite ligne de la politique de l’Etat en la matière. Nous sommes sur la voie d’être un aéroport zéro déchet », a estimé M. Mary.
Pour le ministre du Tourisme et des Transports aériens, il s’agit d’une traduction concrète de la vision définie par le président de la République, Macky Sall, « qui, dès sa prestation de serment, a indiqué la voie pour un Sénégal avec Zéro déchet ». « Il est heureux que la plateforme de l’aéroport international Blaise Diagne, qui est la vitrine du Sénégal, soit le premier lieu d’implémentation de cette politique de Zéro déchet », s’est félicité Alioune Sarr. Sur ce, il a souligné que la direction de Las « n’a pas omis de prêter une attention particulière aux impératifs de sécurité inhérents à tout aéroport y compris dans le choix des espèces utilisées pour le reboisement dans l’espace aéroportuaire et ses alentours immédiats ». Selon lui, ces espèces, entre autres avantages d’être des plantes endémiques du Sénégal, ne sont ni fréquentées par les animaux de divagation encore moins par les oiseaux en quête de nidification ou de refuge.

Nd. M. SECK

Leave a reply