« Si l’État est fort, il nous écrase. S’il est faible, nous périssons ». Paul Valéry.

 « Si l’État est fort, il nous écrase. S’il est faible, nous périssons ». Paul Valéry.

Éphémérides du jour…

Nous sommes mardi le 02 juin 2020 soit le 152ème jour de l’année du calendrier grégorien. Ci-dessous, quelques événements qui ont marqué le monde et qui, souvent, continuent de marquer notre époque.

Léopold Sédar Senghor à l’Académie française:

Le 02 juin 1983, Léopold Sédar Senghor premier Président poète de la République du Sénégal, ami de Pompidou, un ardent promoteur de la francophonie devient le premier écrivain noir à être élu à l’Académie française. Il occupa le fauteuils du duc de Lévis-Mirepoix à l’âge de 77 ans.
Cependant, son élection a susciter des réactions auprès de certains jeunes sénégalais qui considèrent Senghor comme un « Blanc peint en noir ».

Affaire Aliou Sall et BBC:

Le 02 juin 2019, il y’a de cela un an jour pour jour, la chaîne anglaise BBC faisait un reportage qui révélait un scandale de corruption sur le pétrole et le gaz du Sénégal qui mouillait jusqu’aux os Aliou Sall, le frère du Président de la République Macky Sall.
En effet, selon la chaîne BBC, Aliou Sall aurait bénéficié d’un pot de vin de 13.750.000 fcfa par mois en tant que consultant même s’il ne connaît rien au secteur du pétrole. Elle ajoute que BP a acheté la participation de Frank Timis à 250 millions de dollars soit 125 milliards de fcfa et s’est engagé à verser au frère du Président 25.000 dollars / mois pendant 40 ans. Pour finir, toujours selon la chaîne anglaise, Aliou Sall aurait touché 1/4 de million de dollars qui serait aussi un pot-de-vin.
L’affaire toujours pas élucidée, la population sénégalaise brandie un slogan à l’endroit du frère du Président à chaque fois que l’occasion se présente : « Aliou Sall Souniou 400.000 ».

Renforcement de l’État de droit et la lutte contre la corruption en Afrique ( Sénégal ):

Le 02 juin 2015 est ouvert à Dakar par le Président de la République M. Macky Sall la Conférence ministérielle sur le renforcement de l’État de droit et la lutte contre la corruption en Afrique. La conférence s’est tenue du 02 au 04 juin 2015 et était organisée par le gouvernement du Sénégal, l’État du Quatar et le Programme des Nations Unies pour le Développement ( PNUD ).
Avec un peu plus de 18 délégations africaines, des représentants des Nations Unies, des experts des pays représentés et des délégués du secteur privé et de la société civile, il était question à travers cette conférence de « diagnostiquer sans complaisance de la situation des institutions qui garantissent le respect de l’État de droit et qui luttent contre la corruption dans leurs pays respectifs ».

Le Petit Train Banlieue:

Le 02 juin l’an 2003, le Petit Train de Banlieue remplace le Petit Train Bleu qui a été créé depuis 1987 et qui était chargé de rallier par voie ferroviaire la banlieue et Dakar.
Ce relais remonte en avril 2003 année à laquelle la privatisation de la SNCS ( Société Nationale des Chemins de fer du Sénégal ) a vu naître l’entreprise Le Petit Train de Banlieue S.A ( PTB-SA). Cette dernière est une société anonyme au capital de 1.835 millions de fcfa et a désormais en charge du transport de voyageurs par voie ferroviaire dans la banlieue de Dakar et ses environs.

Macky et la presse internationale:

Le 02 juin 2016, c’est en cette date que Macky Sall annonçait sur la chaîne de la RFI, Radio France Internationale, une possible libération de Karim à Wade détenu pendant six ans dans le cadre de la traque des biens supposés mal acquis par la CREI.
Cette déclaration pas appréciée par les sénégalais remonte au lendemain du lancement du dialogue national avec les partis d’opposition et la société civile occasion à travers laquelle Macky Sall avait accordé une interview à la RFI.

Tels sont les événements que nous avons triés pour vous. Chaque jour est une histoire.

« Si l’État est fort, il nous écrase. S’il est faible, nous périssons ». Paul Valéry.

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire