SIEPA2019 : Le Sénégal veut miser sur une énergie bon marché

Views: 54
siepa2019-:-le-senegal-veut-miser-sur-une-energie-bon-marche

‘’Il faut maintenant travailler pour la pérennisation de ces sources d’énergie et travailler à abaisser les coûts de ces énergies’’ a dit M Dia.

Il s’est félicité de la place qu’occupe le Sénégal, par rapport aux autres pays de la sous-région, en ce qui concerne la valorisation des énergies renouvelables.

Le Directeur de cabinet du ministre du pétrole et de l’énergie a salué l’organisation du SIEPA


‘’C’est un évènement qui permet à tous les acteurs qu’ils soient industriels, que ce soit dans le domaine de la technologie, banque finance et aussi les opérateurs nationaux du Sénégal comme des autres pays dans la sous-région de venir échanger sur les sujets qui concernent particulièrement l’énergie de façon générale’’, a-t-il indiqué.

« Quand on dit énergie, on parle de gaz, de pétrole, d’électricité et tout ce qui tourne autour de ces concepts », a-t-il souligné.

Le SIEPA2019 coïncide avec la 5 eme exposition des professionnels de l’énergie, une manifestation prévue pour se poursuivre jusqu’à jeudi.

Le président de l’association Sénégalaise pour le développement de l’Énergie en Afrique Serigne Momar Dieye a expliqué que ‘’la nouveauté cette année c’est qu’on est dans une phase de développement avec deux challenges qu’il faut relever notamment le défis de la technologie et le défi financier’’.

Donc, a-t-il poursuivi, la SIEPA2019 permettra aussi aux sociétés leaders du secteur de l’énergie et du pétrole de bénéficier d’un riche espace d’exposition de (02) deux jours de leur savoir-faire technologique et humain.

À en croire les initiateurs de cet évènement, réunis autour de l’Association Sénégalaise pour le Développement de l’Énergie en Afrique (ASDEA) et l’Association pour le Développement de l’Énergie en Afrique (ADEA), de AMETrade, entre autres structures partenaires, ce salon est parti pour être l’un des évènements les plus importants en Afrique de l’ouest, en termes d’enjeux économiques et d’opportunités financières, avec la présence de 500 participants qui viendront des grands pays pétroliers d’Afrique et du monde pour discuter des enjeux du pétrole et de l’énergie de manière générale.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *