Sont-ils des moutons de Panurge?

 Sont-ils des moutons de Panurge?

S’il y a des gens qu’il faudrait fusiller, tant ils sont improductifs au niveau des idées, ce sont bien les cadres du parti au pouvoir. Des messieurs et dames que l’on ne pourrait même pas comparer à des moutons de Panurge, tellement ils sont des suivistes.

Aucune démarche constructive. toujours à s’aligner sur les décisions du Chef sans broncher. Celui-ci décide de confiner, ils applaudissent. Il lève les restrictions, ils ré-applaudissent, saluant une idée de génie. Ils se rangent toujours sur les idées du Chef, même si celles-ci se révèlent inopérantes. leur satisfecit donné à la gestion de la pandémie du coronavirus par Macky sall nous parait absurde.

C’est à se demander s’ils vivent au Sénégal et s’ils sont au courant du rythme de propagation de la maladie. Et si ce sont quelques uns parmi ces messieurs qui servent de conseillers au Chef, on peut comprendre ses choix si hasardeux. Comme par exemple l’aide d’un milliard du fonds force Covid19 à… 2835 écoles privées pour leur permettre de payer les arriérés des salaires dus à leurs personnels enseignants et administratifs ! Il aurait mieux valu ne rien leur remettre du tout plutôt que cette aumone.

Des établissements scolaires qui ont tout bonnement retourné l’argent à l’expéditeur pendant que le secteur des Arts et la Culture récolte 3 milliards, si l’on sait qu’une partie de l’argent servira à gâter des « Mbandkatt » et autres troubadours. Par cette décision assez paradoxale, on peut avoir une idée de la conception que notre Etat se fait de l’Education. Même s’il est bon d’aider le secteur de la Culture, beaucoup de ses acteurs peuvent se passer de ce soutien. Mais puisque ses éminences grises sont des moutons de Panurge, on peut bien comprendre les errements du Chef…

kaccoor bi du Témoin

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire