Kebetu

Trouble à l’ordre public: Retour de parquet pour Guy Marius Sagna et Cie

Views: 7
trouble-a-l’ordre-public:-retour-de-parquet-pour-guy-marius-sagna-et-cie

Guy Marius Sagna, Babacar Diop et sept autres individus ont bénéficié d’un retour de parquet ce 02 décembre. Ils ont exprimé vendredi passé leur colère devant les grilles du palais présidentiel.

Une manifestation non autorisée par l’autorité administrative. Les mis-en causes disaient manifester contre la hausse des prix de l’électricité qui devrait entrer en vigueur à partir de ce 1er décembre. Selon leur avocat, Me Moussa Sarr, repris par le journal Les Échos, ses clients sont poursuivis pour infraction à l’ordre public, attroupement et participation à une manifestation non autorisée. En plus de ces chefs d’inculpations, un autre pèserait sur Guy Marius Sagna. Il serait également poursuivi pour rébellion et violence contre un agent dans l’exercice de ses fonctions.

Selon Me Moussa Sarr, avocat de Guy Marius Sagna et Cie, ses clients ont finalement fait l’objet d’un retour de parquet. Dans de situation pareille, il est courant d’assister dans la pratique à l’ouverture d’une information judicaire que nous espérons demain (le 3 décembre) devant un cabinet d’instruction, a-t-il souligné. En principe, et sauf extraordinaire, c’est une information judicaire qui sera ouverte et certainement un mandat de dépôt sera également décerné, a-t-il dit. Il déplore cependant cette situation, l’avocat affirme, «nous avons vu des étudiants de l’Alliance pour la République (Apr) Guédiawaye venir manifester devant les grilles du palais présidentiel et ils n’ont jamais été arrêtés».

La classe politique est partagée sur la question. Interpellée par Emedias, Aida Sow Diawara, député maire, membre de la majorité présidentielle plaide pour des «sanctions exemplaires». Il est selon elle inadmissible de manifester devant les grilles du Palais. De son coté, Dethie Fall, député de l’opposition est d’avis que ce sont les interdits de manifestation qui encouragent la défiance. Il appelle à la libération de Guy Marius Sagna, Babacar Diop et autres.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *