Urgent : Du nouveau dans l’affaire de l’agression et de la diffusion de la vidéo d’une malade mentale à sacré-cœur

 Urgent : Du nouveau dans l’affaire de l’agression et de la diffusion de la vidéo d’une malade mentale à sacré-cœur

Après l’arrestation de la troisième personne qui avait pris la poudre d’escampette suite à la publication d’une vidéo les montrant lui et ses deux amis abuser d’une jeune femme malade, les trois malfrats ont été déférés à la maison d’arrêt et de correction de rebeuss hier.
Leur procès est fixé demain.
Ils seront jugés au niveau du tribunal des flagrants délits de Dakar.
Ils sont poursuivis pour diffusion de données à caractère personnelle, attentat à la pudeur et atteinte à la dignité humaine.
Ce procès risque d’être trop dense, d’autant plus que la dame a une pléthore d’avocats.
Beaucoup d’organisations de défense des droits de l’homme et l’association des femmes juristes déclarent vouloir se constituer partie civile.
Le moins qu’on puisse dire est que ça ne sera pas une promenade de santé pour ces trois individus qui risquent gros.

I.S

Article similaire

Laisser un commentaire